ACCUEIL >>> RÉALISATION TECHNIQUE >>> RELAIS PMR

RELAIS PMR

RELAIS PMR

Réalisation de relais expérimentaux PMR446. Théorie et pratique,

Réalisation d’un relais PMR446 en mode perroquet ou interconnecté à un serveur voIP

On rappellera le schéma de principe pour l’utilisation de serveurs relais en voIP comme suit:

synoptique serveurs voip relais

 

 

Réalisation d’une interface reliant un émetteur-récepteur radio à un ordinateur

interface circuit 1

INTERFACE VOX / GATEWAY

Principe:

Lorsqu’un opérateur diffuse sur le logiciel client, la tension RTS (pin7 sur port série de l’ordinateur) bascule en positif. Par la résistance 1K, une tension de 0.6 Volt aux bornes de la diode 1N4148 est alors injectée à l’entrée de l’optocoupleur. Celui-ci, à sa sortie, commute le PTT du transceiver en émission (Ptt mis à la masse). La sortie audio présente en sortie de la prise HP de l’ordinateur est injectée via le transfo d’isolement à l’entrée micro de l’émetteur. L’opérateur client en voIP est alors diffusé sur la fréquence de l’émetteur radio.

Lorsque l’émetteur est en réception (squetch ouvert), le signal audio à sa sortie est injecté via le transfo d’isolement à l’entrée de la prise line/mic de l’ordinateur. L’audio est alors diffusée sur le logiciel client (ce dernier est préalablement paramétré en mode vox-gateway) sur le canal serveur voIP où celui-ci est connecté. L’opérateur reçu via le récepteur radio est alors entendu sur le canal voIP des serveurs.

Le même principe peut être appliqué sur un raspy, téléphone ou autre à condition d’apporter quelques modifications et de travailler en mode vox/vox.

Réalisation:

La réalisation de l’interface est relativement simple. Pour éviter les retours HF, il est conseillé de placer des perles ferrites aux entrées et sorties.

Le mieux ait d’implanter les composants sur un circuit imprimé double face, en prenant le soin de séparer les masses communes. Pour ma part, j’ai une masse commune côté ordinateur et de l’autre les masses Audio out, Mic, et PTT séparées côtés transceiver – permettant ainsi d’éviter tout bouclage intempestif et autres retours de masse.

Enfin, il est conseillé de positionner le circuit terminé dans un boîtier en alu imperméable au fréquence radio.

Il est aussi important d’utiliser des câbles audio blindés avec une tresse de masse.

Réglages:

Niveaux audio (bf):

  • régler le niveau sortie audio du récepteur (volume) et l’entrée line/mic de l’ordinateur de telle sorte que le vox (côté logiciel) soit maintenu dès lors que le squetch du récepteur est ouvert (émettre une porteuse blanche sur la fréquence préalablement choisie). Vérifier que le vox s’inhibe quand le récepteur radio ne reçoit aucun signal (squetch fermé).
  • régler le niveau de sortie HP de l’ordinateur (volume) ainsi que la valeur du potentiomètre “input level 1K”, de telle sorte que l’entrée micro de l’émetteur ne soit pas saturé et que l’écoute en réception sur la fréquence choisie soit confortable.

 

Logiciel:

Pour ma part, j’utilise le logiciel teamspeak3 et son plugin “commander gateway” connecté à un serveur TS3 dédié:

> Télécharger teamspeak3 sur le site de teamspeak3

> Télécharger le gateway sur le site de funkportal.de

D’autres logiciels clients sont accessibles et compatibles avec les serveurs utilisés: voir ce lien

Voir aussi le topique de 14frs1525 – Jean-Claude sur son site internet.

 

Basculement émission réception:

  • Sur le logiciel client TS3, dans l’onglet “paramètres > plug-ins > TS3-gateway”, cocher la case RTS et sélectionner le port com détecté. Fermé le programme et relancer. Vérifier le bon fonctionnement du gateway et celui de la commutation émission réception du transceiver.

 

Alimentation du transceiver:

  • Eviter des alimentations à découpage dont le filtrage est déficient – surtout si vous travaillez avec un talkie-walkie (pocket du type uv5r ou autre) dont le voltage est particulier et nécessite une alimentation très stable.
  • Eviter d’utiliser le chargeur de batterie comme alimentation. Celui-ci génère des parasites et ne supporte pas l’intensité maximale nécessaire en mode émission. Vous risquez de détériorer votre équipement. Il est important que votre alimentation supporte largement en charge l’intensité maximale nécessaire en émission (ampérage).

 

INTERFACE VOX / VOX

Une autre interface, fonctionnant des deux côtés en mode vox.

 

Réalisation d’une interface Vox-Vox pour PMR

Schéma de principe: interface PTT mode vox / vox

interface ptt vox vox principe

Elle permet de commuter un talkie walkie en mode émission à partir des sources audio (les sorties BF du PMR d’un côté et de carte son de l’autre côté).

Le système fonctionne en mode vox/vox. Le PMR utilisé doit avoir la fonction vox activée et préalablement réglée. De même pour l’application utilisée où sera connectée la carte son.

Selon les modèles et marques de Talkie Walkie PMR employé, le brochage et connectiques ne sont pas toujours compatibles. Veillez donc à bien vérifier la nomenclature constructeur pour câbler correctement votre interface !

Exemple de brochage pour un UV5R

brochage prise uv5r

Exemple d’une simple interface – schéma électronique

schema electronique interface basique

Nomenclature des composants

  • T1 T2 transfo galvanique 1/600 ohm transfo 1/600 ohm
  • 1 résistance variable de 4,7 Kohm resistance variable 4,7 kohm
  • 2 condensateurs céramique 100 nF condensateur 100nf
  • 1 condensateur polarisé de 10uF condensateur polarisé 10 uF
  • On pourra également positionner des ferrites aux sorties et entrées BF (audio) de l’interface. Ceci afin d’atténuer et filtrer d’éventuels retours d’émission radioélectrique non essentiels au bon fonctionnement de l’interface. ferrite

Les amis Rudy (14FDX165) et Cédric (14FDX114) ont partagé une vidéo explicative sur ce type montage.

Cette vidéo initialement partagée pour tout supports ayant était supprimée puis remise puis ré enlevée puis finalement remise en partage mais en partage partiel, nous avons décidé de partager uniquement le lien.
Lien vers la vidéo YouTube > ICI


P.S.: Certains voulaient réunir la communauté, ils ont juste réussi à la diviser encore plus pour créer leur « marque » ! (si on peut appeler cela une marque…)

Top